Découpe chimique
Gabarits de soudage
Dénuder du fil verni
 

DÉCOUPE CHIMIQUE

Jacques DELESTRE nous présente la technique de la découpe chimique du laiton grâce à la réalisation d'un véhicule COLAS RAIL.

Projet_de_cabine (1).png
1°- Réalisation des typons :
Le typon est réalisé pour une cabine version HO.
La définition des pièces doit tenir compte des formes de celles-ci, des espaces entre les pièces, des largeurs des trais, des zones de pliage.
Ces critères varient en fonction des épaisseurs de tôle.
Typons_de_cabine_recto_et_verso.png
Typon_de_cabine.jpg
 
 
 
2°- Découpe chimique :
Insolation :
Utilisation d’une tôle de laiton pré-sensibilisée sur les 2 faces, d’épaisseur 0.3mm.
Découper la tôle aux dimensions du typon et retirer les 2 protections des faces.
Introduire la tôle dans le typon et exposer les 2 faces dans une insoleuse UV.
Exposition 1 minute 20 secondes par face (avec mon insoleuse).
Plaque_de_laiton.jpg
Mise_en_place_dans_typon.jpg
 
 
 
Révélation :
Placer la tôle sur un support vertical et tremper dans un bain révélateur (type EF10).
Laisser dans la bain environ 1 minute 15 secondes et rincer à l'eau claire.
ATTENTION: surtout ne pas mettre les doigts sur la pièce.
Bain_revelateur_1.jpg
Bain_revelateur_2.jpg
 
 
 
Découpe chimique :
Installer la pièce sur son support et introduire l'ensemble dans le bac de découpe.
Observer cette phase avec attention car il faudra stopper cette action quand les différentes pièces seront découpées (environ 5 à 10 minutes selon la concentration du bain).
ATTENTION ! aller au-delà  a pour conséquence de trop ronger les pièces.
Sortir la tôle de son support et la rincer à l’eau et faire sécher.
Piece_en_fin_de_decoupe.jpg
Piece_en_laiton_decoupee.jpg
 
 
 
3°- Assemblage  de la cabine :
Prendre soin de nettoyer les pièces découpées avec de l’acétone pour éliminer le vernis de protection.
 
Séparer des pièces du support et faire un ébavurage soigné de celles-ci.
Ebavurage_des_pieces.jpg
Montage_des_faces.jpg
Montage_de_lAR.jpg
 
 
Plier les pièces si une rainure de pliage a été gravée.
L’assemblage des pièces est réalisé par soudure. On utilise de l’eau à souder comme décapant.
 
Ordre d’assemblage :
1-Souder la face avant avec les faces latérales.
2-Souder la toiture sur la face avant et les faces latérales.
3-Souder la toiture et la face arrière.
Ebavurage et nettoyage de l'ensemble, puis :
4-Assembler le plancher pour un positionnement sur le wagon.
5-Positionner les différents éléments sur le plancher.
Plancher.jpg
Plancher_equipe.jpg
 
 
4°- Compléments de  cabine :
Jupe avant et circuit de connexion :
La jupe avant portera les feux blancs et rouge.
Réalisation de cette pièce dans une feuille de plastique ép. 0.5mm, pour des raisons d’isolation des LEDS pré-câblées qui seront collées à la cyano sur celle-ci.
Réalisation de la pièce d'emboitement sur l'extrémité du wagon.
Réalisation du circuit de connexion des LEDS en circuit imprimé e=1,5mm.
Assemblage de l'ensemble à la cyano et pontage des connexions.
Jupe_et_circuit.jpg
Montage_circuit_sur_la_jupe.jpg
 
Fabrication et montage des feux :
Cet ensemble sera monté à l’extrémité  du wagon par boulons M1 pour être démontable en cas de changement de LED.
Mise en place des LEDS pré-câblées par collage à la cyano.
Usinage des bagues (diam.ext. 2,5mm, diam. int. 2mm, ép. 1mm)
Mise en place des bagues d'entourages des feux par collage à la cyano.
Remplissage des feux avec une résine type époxy.
Le projecteur supérieur sera réaliser de la même façon et monté sur la cabine.
Colage_des_leds.jpg
Mise_en_place_des_bagues.jpg
 
Mise en peinture :
Peinture de la cabine, du plancher et de la jupe.
Vérifier le bon fonctionnement des LEDS.
Câblage des LEDS (voir plan de câblage)

Peinture_cabine.jpg
Peinture_AV.jpg
 
Feu supérieur de cabine :
Le feu sera branché sur un circuit installé sous le toit de la cabine  pour ne pas détériorer la peinture extérieure en cas de démontage et liaisons sur la face arrière pour la continuité électrique avec le circuit de base.
Ce connecteur permet de séparer la cabine du wagon et du circuit de connexion des LEDS.
5°- Finition de la cabine et des jupes :
Découpage des vitrages dans du polaroïd ép. 0.4mm. environ et peinture en noir d'une face.
Montage des vitrages par l’intérieur de la cabine et des encadrement extérieurs par collage à la cyano.
(Les encadrements des vitrages sont réalisés en découpe chimique ép. 0.2mm)
Mise en place des divers autocollants avec de la colle en bombe.
Typon_encadrement.jpg
Encadrements.jpg
Montage_encadrement.jpg
Cabine_terminee.jpg
 
6°- Montage de la cabine équipée de son feu supérieur :
Finition intérieure du poste de commande
Fixer la cabine avec 2 vis M1,5mm à la partie supérieure de celle-ci.
Finition_du_tableau_de_bord.jpg
Personnage_en_place.jpg
 
Et voici le travail terminé !
Cabine_de_conduite.jpg
Ensemble_termine.jpg
 
Note du webmestre :​
Jacques ne s'est pas contenté de créer cet ensemble nettoyeur de cathénaire.
Sa rame COLAS RAIL comporte aussi un wagon aspirateur fonctionnel (!) dont voici quelques vues :
Wagon_Aspirateur_6.jpg
Wagon_Aspirateur_5.jpg
Wagon_Aspirateur_1.jpg
Wagon_aspirateur_2.jpg
Wagon_Aspirateur_3.jpg
Wagon_Aspirateur_7.jpg
 

GABARITS DE SOUDAGE

Cet article de Jacques DELESTRE a pour but de concevoir des gabarits d'assemblage en carton pour soudage de deux ou plusieurs pièces à la fois.

 
 
Intérêt sur l'utilisation du carton pour certains éléments de gabarit :
- utilisation de chutes de carton pour gabarits de petites tailles coût faible voir zéro.
- découpage rapide au cutter, etc.
- pas de diffusion de la chaleur au moment de la soudure.
- assemblage avec une colle à séchage rapide.
- possibilité de durcir le carton sur sa tranche ou sur sa surface avec de la "cyanolite"
 
 
SUJET 1 :
Assembler une tige filetée M1 lg. 5 mm sur le flanc d'un boggie. 
Exemple_1.jpg
Assemblage_par_soudure (1).jpg
 
 
Pour faire ce gabarit il faut des chutes de carton d'épaisseurs 2 mm pour la base, du carton 0.8 mm et de la colle genre "SADER BOIS", prise 2 minutes.
- Faire la base du gabarit avec le carton épaisseur 2 mm en fonction de la taille des pièces à soudées.
- Coller un morceau de carton épaisseur 0.8 mm pour servir de référence au gabarit.
- Placer la pièce contre la bande de carton et disposer par collage 2 éléments de carton de même épaisseur servant à immobiliser celle-ci dans tous les sens.
- Faire le support de la pièce à souder de telle façon à maintenir celle-ci dans la position souhaitée.
- Les pièces seront préparées pour faire une bonne soudure, décapage etc. (utiliser de l'eau à souder si nécessaire).
Gabarit_1.jpg
Gabarit_2.jpg
Gabarit_3.jpg
Gabarit_4.jpg
Gabarit_5.jpg
Gabarit_6.jpg
Gabarit_7.jpg
Assemblage_par_soudure (1).jpg
 
 
 
 
 
 
SUJET 2 :
 
Souder verticalement un poteau sur son embase.
Soudage_a_realiser.jpg
Objectif : souder un poteau sur son embase verticalement et sa fixation dans l'axe du poteau.
Le gabarit de soudage sera composé d'un socle percé au diamètre de la tige filetée, d'un fronton perpendiculaire au socle équipé de 2 guides verticaux et d'un coulisseau.
Le coulisseau possédera un guide de centrage pour maintenir la pièce à souder dans l'axe de la pièce de base.
Le trou dans le socle et le guide du coulisseau seront parfaitement alignés.
(Dans le cas présent le coulisseau est réglable en hauteur pour faire l'assemblage de pièces le longueurs différentes)
Gabarit_embase_poteau_1.jpg
Gabarit_embase_poteau_2.jpg
Gabarit_centage_1.jpg
Gabarit_centage_2.jpg
Gabarit_de_soudage_2.jpg
Poteau_soude_sur_embase.jpg
 
On placera la pièce sur son embase et tenue à sa partie supérieure par le guide sur le coulisseau, il reste à faire la soudure entre la poteau et son embase.
SUJET 3 :
Assemblage de poteaux support de caténaire.
Etude des gabarits d'assemblage de l'ensemble horizontal supports de caténaires sur les 2 poteaux verticaux selon le plan ci-dessous.
Plan_poteaux_support_catenaire_8_et_9.jp
 
Assemblage des éléments de la traverse horizontale :
Il y a 4 éléments à souder dans l'alignement les uns des autres.
Le gabarit se composera d'un carton de base et d'un guide rectiligne de longueur équivalente à la pièce à souder. 
Traverse_1.jpg
Traverse_2.jpg
Traverse_3.jpg
Traverse_4.jpg
Traverse_5.jpg
Traverse_6.jpg
 
 
Assemblage des sous-ensembles :
Dans ce cas il faut prévoir un gabarit dont le support sera rigide et de positionner les éléments d'une façon précise.
Le support de base est en bois (ici en contreplaqué) pour une bonne planéité et d'épaisseur suffisante pour un bon maintien des éléments.
Un raidisseur clouté et collé servira au maintien du gabarit sur un poste de travail (étau mobile)
Support_de_base.jpg
Mise_en_place_poteaux.jpg
 
 
Les autres éléments du gabarit sont en carton épaisseur 2 mm.
Les traverses horizontales sont positionnées à 50 mm du socle de base, il faut donc faire un support permettant de maintenir à cette hauteur.
Les dimensions des éléments en carton collé seront fonction de l'importance des pièces à assemblées.
 
Ce support possédera un guide AR pour permettre une mise en place rectiligne et sa conception pour prévoir son immobilisation sur le support de base. 
Support_1.jpg
Support_2.jpg
Support_3.jpg
Support_4.jpg
Support_5.jpg
Support_6.jpg
Support_9.jpg
Support_10.jpg
 
 
Un deuxième support permettra de mettre en place des éléments complémentaires.
Support_11.jpg
Support_12.jpg
 
 
Un troisième support pour des entretoises entre poteaux
Gabarit_de_mise_en_place.jpg
Position_poteau_3.jpg
Positionnement_gabarit_1.jpg
Positionnement_gabarit_2.jpg
Mise_en_place_des_elements.jpg
Appercu_final.jpg
 
 
SUJET 4 :
Souder une douille à l'extrémité d'un plat.
Le gabarit de soudage doit permettre le positionnement correct des 2 pièces à assembler.
Le gabarit sera constituer d'un carton de base sur lequel on collera 2 bandes de carton servant de guide au plat et un axe en aluminium pour le maintien de la douille à souder.
L'axe en aluminium évite d'être souder à l'ensemble surtout si on utilise de l'eau à souder.
Tringlerie_1.jpg
Tringlerie_2.jpg
Tringlerie_3.jpg

 

 

© 2020 par Hubert SPERI – Créé avec Wix.com

WIX.png
BB1601_loco_2A.png