ESPACE ADHÉRENTS > cette page
ESPACE ADHÉRENTS > cette page
 
Quelques caractères spéciaux
(ALT + code)
 
 
 
PLURIEL D'UN NOM COLLECTIF
§465 / a - Définition
Un nom collectif sert à désigner un ensemble d'êtres ou de choses. C'est un nom singulier qui peut être suivi d'un nom au pluriel, appelé son complément.
Voici quelques mots pouvant représenter des noms collectifs : amas, assemblée, bande, brassée, cartel, clientèle, cohue, comité, compagnie, convoi, cortège, dizaine*, ensemble, équipe, infinité*, file, foule*, groupe, horde, légion, lot, masse, multitude*, nuée, peuple, phalange, poignée, quantité, ramassis, ribambelle, série, suite, tas*, tribu, troupe, troupeau...
* Voir fond de page.
§465 / b - Nom collectif employé seul
L'accord se fait normalement avec le genre et le nombre du nom collectif :
- La foule hurlait. (La foule > féminin singulier > le verbe s'accorde au singulier).
- Les bandes étaient organisées. (Les bandes > le verbe s'accorde au pluriel et l'attribut "organisées" s'accorde au féminin pluriel).
 
§465 / c - Nom collectif suivi de son complément
Un nom collectif est souvent accompagné d'un complément qui ajoute une information et sert à définir les êtres ou les choses composant cet élément.
Le nom collectif suivi d’un complément s’accorde soit avec le nom collectif, soit avec le complément de ce nom collectif.
 
Un auteur peut choisir le singulier ou le pluriel, suivant qu'il décrit une action collective ou au contraire qu'il décrit un fait ciblé. C'est l'idée principale qui dicte l'accord :

Accord avec le nom collectif :

- Le groupe de pêcheurs que j'ai vu. (L'auteur a remarqué des pêcheurs, mais c'est principalement l'idée de "groupe que formaient ces pêcheurs" qu'il tient à citer. Il exprime une vision globale de ce qu'il a ressenti > accord du verbe au masculin singulier).
- La bande de voleurs que la gendarmerie a arrêtée. (L'auteur accorde plus d'importance à la notion de "bande" qu'à la notion de voleurs. On peut en effet trouver plus dangereux "une bande" que "des voleurs" pris isolément > accord du verbe au masculin singulier).
 
Accord avec le complément :
- Le groupe de danseuses que j'ai vues. (L'auteur a remarqué des danseuses, et c'est principalement l'idée de "ces danseuses" qu'il tient à citer et met en avant, plutôt que l'idée "d'un groupe" > accord du verbe au féminin pluriel).
- La cohorte de touristes souhaitaient acheter des souvenirs. (Ici l'auteur relate le fait que ce n'est pas la cohorte qui souhaitait acheter mais des touristes pris individuellement qui voulaient procéder à ces achats > accord du verbe au masculin pluriel).
Suivant le sens :
- Un groupe de coureurs est passé au poste de contrôle. (L'auteur décrit un groupe composé de plusieurs coureurs qui est passé au poste de contrôle).
- Un groupe de coureurs sont passés au contrôle. (L'auteur décrit le passage de plusieurs coureurs au poste de contrôle, mais pas forcément groupés).
- Le paquet de livres que j'ai reçu. (C'est surtout "un paquet de livres" dont on parle > verbe au masculin singulier).
- Le paquet de livres que j'ai lus. (Ce sont les livres que j'ai lus, et non pas le paquet > verbe au masculin pluriel).

Important
Les règles générales d'accord avec un mot collectif font que le sens du texte proposé est celui retenu dans la majorité des cas. L'auteur est en effet seul juge de ses sentiments et de la description qu'il met en avant.
Toutefois pour simplifier le choix de l'accord à appliquer, il est intéressant de connaître deux petites astuces, qui peuvent vous aider.

  En savoir plus
 
§ 465 / d - Accord avec un nom collectif précédé d'un article défini (le, la, les, l', du, des, au, aux)
 
Lorsque le nom collectif est précédé d'un l’article défini ou d’un déterminant démonstratif ou possessif, c’est souvent ce déterminant qui règle l’accord et le verbe prend la marque du singulier :
- La harde de sangliers se trouvait en lisière du bois. (Manifestement "la harde" représente bien le sens de la phrase avec ce mot qui est spécifique aux animaux sauvages >verbe au masculin singulier).
- La totalité des habitants a été privée d'eau toute la journée. (Le verbe s'accorde avec "la" féminin singulier comme "totalité").
- Cette troupe d'éléphants est menaçante. (Cette troupe d'éléphants sont menaçants).
- Les troupes adverses ont été décimées.
 
§465 / e - Accord avec un nom collectif précédé d'un article indéfini (un, une)
Lorsque le nom collectif est précédé d'un article indéfini "un" ou "une", c’est souvent le complément du nom collectif qui règle l’accord et le verbe prend la marque du pluriel :
- Une foule de vacanciers se promenaient sur le front de mer.
- Une série de questions furent posées au cambrioleur.
- Un groupe de badauds applaudissaient le cracheur de feu.
 
§465 / f - Divers
A - Avec les noms "dizaine, douzaine, centaine, cinquantaine..." l'accord se fait en règle générale avec le complément :

- La centaine de candidats présents étaient jeunes.
 
B - Avec "une infinité", l'accord se réalise très souvent avec le complément qui exprime une idée de très grand nombre > verbe au pluriel :

- Une infinité de problèmes sont survenus cette semaine.
- J'ai aperçu une infinité d'alevins rassemblés dans ce cours d'eau.
- L'infinité de moustiques qui volaient à proximité du logement.
C - Avec "la majorité de, la totalité de" le verbe se met généralement au singulier. (Précédés de "la") :
 
- La majorité des électeurs s'est abstenue.
D - Avec "une majorité de, une quantité de, quantité de" l’accord se fait au pluriel, avec le complément. (Précédés de "un, une").
 
E - Avec "la plupart, beaucoup de, bien des, trop de, combien de, tant de, nombre de" l'accord se fait avec le complément et le verbe se met en général au pluriel :
 
- La plupart des joueurs sont repartis en avion.
- La plupart du temps se passe à observer. (Accord du verbe avec le complément qui cette fois est singulier). 
F - Avec "une foule, une multitude, un tas", l'accord du verbe se réalise le plus souvent avec le complément :
 
- Une foule de spectateurs encourageaient leur équipe.
- Une multitude d'oiseaux virevoltaient dans le ciel.
- Un tas de gens cherchaient à franchir les grilles.
SYLLEPSE
 
C'est une construction syntaxique désignant un accord se faisant selon le sens et non les règles grammaticales habituelles. (Comme avec la plupart des paragraphes divers ci-dessus).
- Une foule de malades accourait. > On choisit le nom collectif > la foule > pour représenter l'idée de la foule qui accourt > règle grammaticale usuelle.

- Une foule de gens accouraient. > On a choisi dans cet exemple de privilégier le fait que ce sont des gens qui accouraient > c'est-à-dire d'après le sens > et on a accordé le verbe au pluriel, contrairement à l'exemple précédent.
 
"On peut attraper des coups de soleil, même en portant des vêtements de protection, et ensuite surviennent les problèmes de santé.
J'ai abandonné ma collection de timbres, au profit de la collection de livres d'images, car j'y trouve une suite d'aventures palpitantes."
 
Accord du participe passé avec un nom collectif
 
 
 
 
Les guillemets
 
(inventés par l'imprimeur Guillaume, dit Guillemet, en 1525) permettent d'encadrer les paroles ou écrits de quelqu'un (citation).
« Quand je regarde l'Histoire, j'y vois des heures de liberté et des siècles de servitude. » (Joseph Joubert)

Remarque :

Les guillemets imposent que l'on respecte le texte. Si l'on souhaite l'écourter, il convient alors de remplacer la portion de texte manquante par des points de suspension encadrés de crochets […].

-> Précédés de deux points, ils encadrent un discours direct.
Il se tourna vers moi et me demanda : « Avez-vous l'heure ? »

-> Les guillemets sont également utilisés pour un mot, une expression, utilisés dans un contexte inhabituel, que l'on désire souligner ou nuancer. De même que pour des mots étrangers ou argotiques
Cette table est vraiment « maganée », comme on dit au Québec.
Après une séance de yoga, je me sens tellement « cool »

Remarque :

Dans un dialogue, on place un tiret à chaque prise de parole sauf pour la première.
A son arrivée à la clinique, une secrétaire lui demanda :
« Avez-vous un rendez-vous ?
– Oui, à 10h30.
– Parfait, asseyez-vous, je vous prie. »

Où placer la ponctuation finale ?

Le point final est placé à l'intérieur des guillemets lorsque la citation forme une phrase complète débutant par une majuscule et introduite par deux-points. Il est placé à l'extérieur lorsque la citation n'est qu'un segment de phrase fondu dans le texte.
Pierre Reverdy a dit : « Créer, c'est penser plus fortement. »
Raymond Queneau écrivait de l'histoire qu'elle est « la science du malheur des hommes ».

> Pour préciser qui parle, on insèrera seulement une courte phrase entre virgules à l'intérieur des guillemets.
Le professeur demanda :
« Quelle est la capitale de l'Australie ?
– Canberra, répondis-je, confiant. »



Règles typographiques

On distingue les guillemets à la française « … » et les guillemets droits (aussi appelés guillemets informatiques ou anglais) "...". On utilisera de préférence les guillemets à la française qui offrent l'avantage de mieux délimiter les citations du fait qu'ils sont formés de deux signes distinctifs.

En français : texte[espace]«[espace]texte[espace]»[espace]texte
En anglais : texte[espace]"texte"[espace] texte

Remarque :

On fera attention que le signe de ponctuation ne soit pas rejeté au début de la ligne suivante. On utilisera le cas échéant une* espace insécable. Vous l'obtiendrez sous Word avec la combinaison de touches [ctrl] + [shift] + [barre espace].

* Le terme espace est féminin en typographie.
 
 
Le PLURIEL des COULEURS
 
(extrait d'un article paru sur https://leconjugueur.lefigaro.fr/frcouleur.php)
 
L'accord des couleurs est loin d'être simple en français. On peut cependant distinguer les cas suivants.
 
En règle générale, lorsque la couleur est un adjectif, il s'accorde en genre et en nombre avec le nom.
 
des étoffes
des souris vertes
 
Là où ça se complique, c'est lorsque l'adjectif en question est un nom commun qui est pris adjectivement. En gros, l'adjectif est aussi un nom. À ce moment-là, la couleur est invariable.
 
des yeux marron (de la couleur du marron)
des étoffes orange (de la couleur de l'orange)
 
On peut citer d'autres noms qui peuvent servir à exprimer une couleur et qui sont invariables : abricot, ardoise, argent, azur, brique, bronze, café, caramel, champagne, chocolat etc.
Cependant, pour faire simple, certains noms sont assimilés à des adjectifs et s'accordent donc avec le nom qualifié. Ce sont : mauve, pourpre, rose, écarlate, fauve, vermeil et incarnat.
des étoffes mauves
Deux adjectifs employés pour désigner une seule couleur sont invariables.
des yeux bleu clair (sans trait d'union)
Si ce sont deux adjectifs de couleur, on met un trait d'union.
des yeux bleu-vert
On écrit "des balles rouge et bleu" si chaque balle comporte du rouge et du bleu. Mais, on écrit "des
 
 
balles rouges et bleues" s'il y a des balles uniquement rouges et des balles uniquement bleues.
 
 
PLURIEL des SIGLES et ACRONYMES

(copie d'un article paru sur http://francite.net/education/grammatika/page36.html)

 

 

 

1. Un sigle est une abréviation constituée par les initiales de plusieurs mots et qui s'épelle lettre par lettre.


la TPS (taxe sur les produits et services)
 

2. Un acronyme est aussi composé des initiales ou des premières lettres d'une désignation, mais il se prononce comme un mot et non lettre par lettre.


l'OTAN  (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord)

3. Les sigles ne prennent pas la marque du pluriel.

un TGV, des TGV  (train à grande vitesse)

 

4. Les acronymes ne prennent généralement pas la marque du pluriel.


un OTAN, des OTAN
 

5. Cependant, certains sont maintenant considérés comme des noms et s'accordent au pluriel.


un SONAR, des SONARS  (SOund NAvigation Ranging)

N.B. Consulter un dictionnaire serait sage.

 

 

 

 

(Un autre article paru sur http://www.les-abreviations.com/definitions.html)

Définitions et règles

Le sigle

Du latin juridique sigla « signes abréviatifs », le mot sigle désigne selon le nouveau Petit Robert, une
« suite des initiales de plusieurs mots qui forme un mot unique prononcé avec les noms des lettres. »
HEC (École des hautes études commerciales)
IBM (International business machines)

Les sigles, français ou étrangers, s'écrivent en lettres capitales sans point abréviatif, ni espace, ni trait d'union entre les lettres. Et sans accent également. Ils sont invariables.


L'acronyme

Du mot anglais acronym « mot formé d'initiales ou de syllabes de plusieurs mots » désigne selon le nouveau Petit Robert, un « sigle prononcé comme un mot ordinaire. »
UNICEF (United Nations children's fund - Fonds des Nations Unies pour l'enfance)

Ils s'écrivent généralement en lettres capitales et suivent les mêmes règles que les sigles : pas de point abréviatif, pas de trait d'union, pas d'accent.
UNESCO (United Nations educational, scientific ans cultural organization - Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture)

Lorsque l'acronyme est devenu nom commun comme sida (syndrome immunodéficitaire acquis), il s'écrit alors en lettres minuscules, éventuellement avec capitale initiale. Le cas échéant, l'acronyme sera accentué.
Radar (Radio detection and ranging)
Laser (Light amplification by stimulated emission of radiation)
Cedex (Courrier d'entreprise à distribution exceptionnelle)

Dans ce cas, il accepte - comme un nom commun - la marque du pluriel.
Ovni - pluriel : ovnis

 

 

Conseils d'usage

Pour préserver la clarté d'un exposé on suivra ces quelques règles :

Lors du premier emploi du sigle ou de l'acronyme, on indiquera une fois pour
      toutes sa signification entre parenthèses.

Lorsque les sigles et acronymes sont nombreux, on dressera une table
      récapitulative.

On évitera la surenchère de majuscules lors de la transcription du sigle ou de
      l'acronyme. On ne les mettra que lorsque le mot l'impose.

INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques)
CRF (Croix-Rouge française)

Les sigles et acronymes conservent le même genre que leur dénomination.

La LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) Une PME (petite et moyenne entreprise)

 

 

© 2020 par Hubert SPERI – Créé avec Wix.com

WIX.png
BB1601_loco_2A.png